Val d’Oise

jeudi 1er juin 2017

Taverny (95150)

JPEG - 365.5 ko JPEG - 500.1 ko La base aérienne 921 de Taverny a pris le nom de « Frères Mahé » en 1988.
Les « frères Mahé » étaient scouts à Nantes. Trois des quatre frères, aviateurs, trouveront la mort en vol.

Jean Mahé (1è Nantes) sorti de St Cyr en 1939, choisit l’aviation. Il servira dans les Escadrilles de bombardement. Il sera victime d’un accident au Ballon d’Alsace en 1946. La promotion 1952 de l’Ecole de l’Air a pris le nom de « Commandant Mahé ».

Son frère Yves Mahé intégrera l’Escadrille Normandie-Niemen en 1942 (cf. sa plaque au musée de York en Angleterre). Abattu en mai 1943, il tentera trois fois de s’évader, mais ne sera libéré qu’en 1945. Il trouvera la mort en Belgique en 1962. Il était Lieutenant-colonel.

Ces deux frères sont Compagnons de la Libération. Ils totalisent à eux deux 12 citations.

Enfin Claude (5è Nantes) Mahé, lieutenant aviateur, trouvera la mort en Allemagne en 1952.
JPEG - 66.5 ko

rue Baden-Powell

existant aussi à Taverny.

Herblay (95220)


Rue des Frères Bolifraud
François scout de France à Grenoble, Compagnon de la Libération mort à Bir-Hakeim le 11 juin 1942,
et Philippe son frère cadet tué le 23 janvier 1945 en Alsace, lui aussi de la 13è DBLE.
Enterrés tout deux à Chamarande, ils y ont aussi une rue.

Luzarches (95270)


JPEG - 255.4 ko JPEG - 721.4 ko Sur le mur du cimetière,

stèle aux fusillés de l’Isle-Adam,
23 août 1944
portant les noms de
Jean et Michel REBERTEAU,
deux scouts de France à St Ferdinand des Ternes à Paris.
C’est Michel Reberteau, étudiant en médecine, qui fonda cette troupe 82è Paris SdF (17è arr.) au début des années 1930.

St Leu la Forêt (95320)


Petite rue (ou allée) Baden-Powell, entre la gare et la forêt.
(si vous nous envoyez une photo avec des scouts en exploration devant ces plaques, nous les publierons ici bien volontiers !)

Domont (95330)


JPEG - 519.1 ko JPEG - 159.4 ko En entrant dans la forêt de Montmorency,
près du carrefour des Quatre-Chênes,
stèle des fusillés

avec le nom d’Alain Grout de BEAUFORT (1918-1945)

Scout de France à Saumur (troupe St Louis)
résistant du réseau de la « Confrérie Notre-Dame » du colonel Rémy.
Compagnon de la Libération, fusillé le 15 août 1944.
JPEG - 74.3 ko
N.B. Dans cette famille bretonne, 3 frères de Beaufort sont morts pour la France !

Presles (95590)


Rue Edouard-José Laval, chef Éclaireur de France et Franc-Maçon.

Voyant dans l’indianisme une sagesse initiatique, il participa en 1929 avec Paul Coze et Jean Droit à la création du cercle d’études Indiennes Wakanda .
En 1933 « Vieil Ours des Montagnes Rocheuses » est cadre éclaireur de France, et sera l’auteur d’un chant de la totémisation.
GIF - 52.1 ko
Sous couvert et à l’aide du camp d’éclaireurs qu’il a créé sur sa propriété « la rose des vents », sa demeure -« La Commanderie »- deviendra une véritable plaque tournante au service des juifs allemands qui fuient le régime nazi pour rejoindre l’Amérique.

En 1941 il forme aussi le réseau de résistance « Turna vengeance », composé d’éclaireurs
Arrêté, il créée au sein de la « baraque 6 » du camp de concentration d’Esterwegencamp de concentration une loge F :.M « Liberté Chérie » !

La Loge « Minerve » où cet EdF José avait été initié en 1926 fut touchée par l’affaire Stavisky en 1934-1935.

Cette cette « rue Edouard-José Laval » à Presles mène à son ancienne maison et aujourd’hui au temple qui abrite la R :. L :. « Les fils de Demeter » de la Grande Loge de France.

Montlignon (95680)


Ecole (publique) LUCIEN BUNEL
et plaque dans l’église pour le Père Jacques de Jésus
Aumônier scout au Havre et à son « Petit-Collège » d’Avon.
JPEG - 162.6 ko
icones_peda N’hésitez pas à nous signaler vos découvertes !

Le jeu de piste continue...