Drôme

vendredi 23 juin 2017

Valence (26000)


Au quartier du 1er Régiment de Spahis

JPEG - 49.9 ko son monument aux morts portant près de 500 morts, dont :

  • BERNARD Philippe Scout, CP, Chevalier de France et ACT de la 1re Calais, MpF le 27 décembre 1944 en rapportant des camarades blessés du milieu d’un champ de mines (son aumônier le P. Revet prononça l’homélie de requiem cf. Album « RIAUMONT, citadelle de l’Espérance » pp.16 + 61-63).
  • BEYLER Jean ACT à la 7e Alger SdF (groupe St Augustin), MpF le 10 novembre 1944.
  • BLUMEREAU Jehan scout à la 23è Paris (Massillon), MpF le 14 septembre 1944.
  • de BONNEVAL Jérôme scout à la 2è Bourges, MpF le 7 décembre 1944.
  • DELAHAYE Philibert scout à la 6è Neuilly (groupe Pasteur), MpF le 2 octobre 1944 à Anglemont,
    notez que ce même 2 octobre 1944 à Anglemont tombèrent trois Spahis qui étaient scouts.
  • GILBERT Maurice scout à la 5è Brest, MpF le 2 octobre 1944 à Anglemont.
  • LANG Jean-Louis routier au Clan St Augustin de Paris, MpF le 2 octobre 1944 à Anglemont. JPEG - 1.7 Mo JPEG - 1.4 Mo
  • Maigre de la MOTTE Jacques scout à la troupe Ste-Odile 11è Lyon et à la 19e (troupe Bayard), MpF le 19 septembre 1944.
  • QUENNOUELLE Gilles scout à Ste Croix de Neuilly puis à la 1re Rueil Malmaison (routier et ACT), MpF le 4 décembre 1945 en Indochine.
  • ROSSINÈS Paul scout à la 6è Nantes, MpF le 10 février 1945.
  • TOURRET Ary-Louis scout à Dinard (groupe Saint-Briac) et routier à Roubaix, MpF le 23 novembre 1944.

Rue Jacques DELPEUCH

Eclaireur Unioniste à Valence
fusillé à Neuville sur Saône.

Combovin (26120)


5 km au sud du village, croisement D732-D749, à la ferme des Grioles
JPEG - 209.5 ko JPEG - 46.2 ko
stèle aux massacrés du 22 juin 1944,
avec le nom de Lucien FAURE
Eclaireur Unioniste de France dans la Drome
torturé, criblé de balles, jeté comme mort dans le puits de la ferme,
ressorti plus tard, il mourut à l’air libre.

Pont de Barret (26160)


JPEG - 248.3 ko
Chemin des scouts,

en liaison à la Base sur place
des Scouts et Guides de France.
JPEG - 31.1 ko

St Laurent de Royans (26190)


JPEG - 136.5 ko JPEG - 159.5 ko Sur la D2, près de la ferme Chaloin, sur la montagne de Larps à partir du col de la Machine ( 44, 59 N – 5, 21 E).
Stèle avec plaque à l’emplacement où ont été tués au combat
Henri Lugan le 30 juillet 1944 avec Alexis Vert (du 11è Cuirassiers).
« sur les vêtements du mort nous relevons les initiales H.L. et une croix scoute sur son chandail. Ce sont les seuls indices que nous pouvons recueillir. »
(voir récit de la découverte de ce « scout inconnu » par le Capitaine Pierre de Montjamont dans 100 scouts morts pour la France p.9-10)

Engagé à 19 ans de Villard-de-Lans, Henri Lugan était routier à Grenoble.

Bouvante (26190)


JPEG - 29.3 ko JPEG - 65.3 ko Clairière de Lente,
en bordure de la D76, au lieu-dit Pot de la Chaume

stèle aux tués du maquis
portant le nom d’Yves BEESAU
Scout de France à la 2e Grenoble,
L’aspirant Yves Béesau est tué à cheval le 29 juillet 1944,
au croisement du chemin de Pelandré et de la route de l’Echarasson.
Son nom a été donné à une promotion EOR de Saumur.

St Donat sur l’Herbasse (26260)


Avenue du commandant Jean-Marie CORLU
Scout de France à Lyon,
Compagnon de la Libération mort pour la France le 29 août 1944 (ou 30 août ?)

St Julien en Vercors (26420)


à 200 m au sud de l’église sur la D.26
JPEG - 2.8 Mo JPEG - 1.6 Mo
Monument de l’attaque allemande du 18 mars 1944
contre l’état-major régional « Bayard » de l’Armée secrète

avec le nom Jean SIMON-PERRET (22 ans).

Louveteau puis scout à la 1è Lyon,
Chef d’équipe au clan Bournazel,
il prit son Départ RS au printemps 1943
(clan des Apôtres et Albert de Mun à Lyon).

Séderon (26560)


JPEG - 151.8 ko Place de la fontaine

plaque à Jean GAMONET,
Eclaireur de France de la Drome
fusillé en ce lieu
le 22 février 1944.

Taulignan (26770)


JPEG - 261.5 ko Plaque avec le nom
d’ Henri PASCHKÉ
chef Unioniste à Cannes
mort pour la France à 19 ans
le 12 juin 1944.

Châteauneuf du Rhône (26780)

croix scoute en fer forgé érigée sur le lieu où est tombé le Lieutenant Pierre SOUBEIRAT, pilote au GC 1/4 Navarre abattu par la DCA allemande le 25 août 1944 à 24 ans,

Croix scoute en fer forgé L’ancien monument était placé face à Viviers (Ardèche) au lieux-dit Chabannas (à l’ouest de Châteauneuf et franchir le premier bras sur le barrage.
Arrivé sur l’île, prendre tout de suite à gauche une piste carrossable, sur 1,7km jusqu’à la pointe sud de l’île. C’était au bout de cette piste à 300m).

La belle croix métallique a été
rénovée.
JPEG - 205.6 ko avec la nouvelle stèle gravée, près du cimetière de la ville.

Pierre Soubeirat fut le fondateur de la Troupe 34e à Sainte Foy les Lyon (où une place porte désormais son nom), ainsi que d’une autre à Meknès (Maroc).
Les scouts de sa 34° Lyon (voir Sainte Foy lès Lyon), l’accompagnèrent encore à ses funérailles de leurs chants « Ce n’est qu’un au revoir » et « l’Appel de la Route ».

JPEG - 1.5 Mo
Au pied du monument aux morts de Châteauneuf du Rhône une ancienne plaque évoque aussi le Ltt Pierre Souberiat

Un bâtiment de la B.A. 942 de Lyon Mont Verdun, ainsi que la Promotion 1994 de l’École de l’Air portent également son nom.

icones_peda N’hésitez pas à nous signaler vos découvertes !

Le jeu de piste continue...