Tarn et Garonne

samedi 8 juillet 2017

Moissac (82200)

Place Bouli et Shatta Simon

(devant le 18 quai du port, inaugurée sur les bords du Tarn en mai 2004).

Ce couple éclaireurs israélites de France (E.I.F). hébergea dans une maison pour enfants dès l’été 1939 les enfants juifs séparés de leurs parents ou orphelins, les sauvant ensuite de la déportation grâce à la bienveillance de la population.

Plus de 500 enfants y passèrent dans la clandestinité avec la complicité de tous les habitants de Moissac à partir de janvier 1943. Un seul enfant juif fut déporté, parce que ses parents l’avaient rappelé près d’eux, et qu’ils furent pris dans une rafle.

dans le quartier Sarlac

Square Léon Chancerel

icones_peda N’hésitez pas à nous signaler vos découvertes !

Le jeu de piste continue...